Input your search keywords and press Enter.

CAMEROUN – SOCIÉTÉ : JEAN DE DIEU MOMO APPORTE SON SOUTIENT AU PRESIDENT OUATTARA AU SUJET DU FCFA

.

Comme il est de coutume avec le tout nouveau ministre délégué à la justice du Cameroun, il a encore fait une publication sur son compte Facebook, cette fois ci sur la polémique mettant au centre le président ivoirien Ouattara, qui dans une sortie en France déclarait que le FCFA est une monnaie stable qui est beaucoup aimée par plusieurs pays Africains, et dont on ne devrait pas se séparer.

Connu depuis la période des élections présidentielles au Cameroun comme un soutien inconditionnel du parti au pouvoir, et même traité traitre, le président du parti politique PADDEC a même fustigé l’activiste Kémi Seba, sénégalais qui depuis quelques années lutte pour l’abolition de cette monnaie du continent Africain : « En tout cas moi je le suivrai plutôt qu’un activiste nommé Kemi Seba dont le plus haut fait d’arme est de bruler les billets de banque devant la caméra », écrit Me Jean De Dieu Momo

Voici l’intégralité de son propos : « Passé le temps de l’hystérie collective au sujet de l’abolition du FRANCS CFA, il nous faut sans doute nous interroger sur les appels à la prudence lancée par le Président Ouattara de côte d’Ivoire.
Lui est un brillant économiste et s’il tire la sonnette d’alarme nous devons nous arrêter et examiner son point de vue. En tout cas moi je le suivrai plutôt qu’un activiste nommé Kemi Seba dont le plus haut fait d’arme est de bruler les billets de banque devant la caméra.
Sans doute la haine collective contre le franc Cfa provient de son lieu de fabrication a la chamaillere en France ou à sa supposée liaison incestueuse au compte d’opération a la Banque de France ?
Il faut identifier la véritable cause de cette hystérie haineuse contre un franc cfa que nous utilisons depuis l’indépendance et les conséquences de sa suppression subite sur nos économies. Quand le sage montre la lune l’imbécile regarde son doigt.
Bonne journée et dégourdissez-vous les méninges avec cette sortie épistolaire. » .

Une sortie qui comme à son habitude fait jaser sur la toile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.