Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-Scandale sexuel : le Maire de Yaoundé 1er lynché crie aux règlements de comptes politiques

Le Président réélu de la section Rdpc du Mfoundi 1 et non moins Maire de la Commune d’arrondissement de Yaoundé 1er, Jean Marie Abouna, accusé d’avoir drogué et violé une demandeuse d’emploi, dit être victime de sa victoire écrasante aux dernières consultations politiques. Aussi, laisse-t-il entendre que la seule chose qu’il puisse dire, c’est de soutenir le Rdpc, de promouvoir son image et de faire triompher son Président nation, Chef de l’Etat, Paul Biya. Pour le reste, dit-il, le chien aboie et la caravane passe. Interview publiée récemment dans le journal « Développement local ».

Bonjour Monsieur le Président et Maire !

Quelle est votre version des faits du scandale sexuel dont vous êtes accusé ?

Merci ! Je n’ai pas de réaction à donner ni de version de faits, parce qu’il n’y a pas de fait. Car, pour donner une version d’un fait, il faut qu’il y ait d’abord un fait. Il n’y a aucun fait dans mon esprit. La victime, je ne l’ai jamais rencontrée et elle non plus. Pour moi, c’est un polar. Je ne sais pas de quoi il est question. Je ne sais pas de quoi il s’agit. Peut-être que les auteurs de cette presse à gage et de ce fantasme sont mieux placés pour vous dire qui est la victime, où elle est, de quoi ça retourne ? Jusque-là, je vois une agitation autour d’une pseudo victime. Je ne vois pas la victime s’exprimer. J’aurai souhaité qu’on me présentât quelqu’un, pour que je puisse commencer à pouvoir mener une analyse. Je suis moi-même serein et sans état d’âme et j’attends sereinement le jour où cette fameuse personne se présentera à vous ou à moi-même, soit à la presse ou soit on me dit qu’il y a une citation directe devant les tribunaux. Je pense que tout ceci est une histoire montée et tissée de toutes pièces, parce que mes adversaires politiques dans le Mfoundi 1…ont inventé un stratagème en se disant que comme dans la circulaire du Président national du Rdpc, il est mentionné que « si on est poursuivi par devant les tribunaux pour un fait, on ne peut pas se présenter à l’élection à la présidence de la section Rdpc. Je pense donc que ces camarades-là ont imaginé ce stratagème en allant fabriquer une citation directe de toutes pièces ou alors en allant monter une inconnue dont j’ignore totalement son état physique, son état de moralité. Ils ont saisi la hiérarchie du parti avec ces faux papiers en estimant accomplir leur cause. Malheureusement, je les ai écrasés de la plus belle des manières lors des récentes consultations à la tête de la section. Ce sont eux les auteurs de ce polar et eux-mêmes disent qu’ils sont soutenus par le Maire de la ville de Yaoundé. Je ne sais pas à quel niveau. Ils ont donc imaginé une fausse information puisqu’eux-mêmes ont la moralité douteuse. Ce sont des gens aux mœurs délabrés. En se disant que lorsqu’ils vont faire cette dénonciation, ça servirait leur cause. Donc, je crains qu’au bout du compte, il n’y ait aucune victime. La justice, c’est quelque chose qui est constant et que je respecte. Lorsqu’une femme vous dit qu’elle a été violée, elle aurait pu porter plainte par devant la police judiciaire, pour qu’une enquête approfondie soit menée. Pas une citation directe, parce qu’une citation directe, tout le monde peut la fabriquer et la déposer. Qui à ce qu’après ses effets, tout le reste tombe comme un château de sable. Et, je pense que c’est ce que ces faussaires de première classe ont dû imaginer. Donc, le Maire de Yaoundé 1er que je suis ne se reconnait dans aucune de ces bêtises dont on parle. Ceux qui sont dans ces fantasmes peuvent continuer à rassasier leurs envies. Je voudrais rassurer les populations de Yaoundé 1er que leur maire est un homme droit, correct, à la bonne moralité et très intègre. Elles doivent continuer à me faire confiance. Voilà ce que j’avais à dire ».

Monsieur le maire, est-ce que c’est le maire qui s’occupe des entretiens d’embauches ?

Voilà autant de questions. Comment le maire fait-il pour s’occuper de l’entretien d’embauche avec une personne inconnue ? Comment le maire le fait-il dès lors qu’une personne inconnue entre dans son bureau, pour immédiatement lui mettre la drogue dans un verre et l’endormir ? Comment le maire fait-il pendant toute la période que cette personne dort dans son bureau et qu’aucun collaborateur et usager n’entre dans son bureau ? Comment le maire fait-il pour coucher avec une personne dans son bureau sans se protéger ? C’est-à-dire que le maire prend le risque sans se demander si cette personne est porteuse de Vih ou de toute autre forme de maladie sexuellement transmissible. Non ! Je pense que ce sont des minables qui ne peuvent pas faire injure à l’intelligence de votre maire que je suis. Je pense qu’ils ont été à la hauteur de leur propre petit niveau et puis ils ont fabriqué ce faux papier, qui circule dans les réseaux sociaux et qui me laisse à 37 pour lequel je ne me sens aucune obligation. Même si cette personne existe, je saurais démontrer qu’elle est une pauvre petite menteuse, parce que je ne m’arrêterais pas là. Je montrerais aux yeux de l’ensemble des populations et de nos concitoyens que ces gens sont vraiment aux mœurs très délabrés.

Un dernier message à ces gens qui veulent ternir votre image pour rien ?

J’accorderais très peu d’importance à ces minableries, ces niaiseries. Ces gens prouvent leur véritable niveau. Beaucoup d’entre eux sont des repris de justice et trainent avec 4, 5, 6, 7, 8 identités et actes de naissance. A vous de voir. Beaucoup d’entre eux sont des femmes à la moralité douteuse et très peu de vertu… Vous voyez que lorsqu’on fait une association de malfaiteurs, on ne peut qu’arriver à ce résultat. Je ne leur en veux pas. C’est leur véritable petit niveau. Ils ont su montrer à la population de Yaoundé 1er, de Yaoundé et à l’ensemble de la communauté camerounaise qui ils sont, parce qu’on peut faire de la politique, mais pas à ce niveau. On ne peut pas ramener un grand parti comme le Rdpc au niveau des caniveaux. Même s’ils ont des soutiens, je m’en moque. Même si ces soutiens sont au même niveau que leurs protégés. La seule chose que je peux dire, c’est que je suis là pour le soutien du Rdpc, pour l’image du Rdpc, pour la promotion du Rdpc, pour faire le triomphe du Rdpc, et le triomphe du chef de l’Etat. Pour le reste, je ne me reconnais pas. Le chien aboie et la caravane passe sereinement.

Source : « Développement local »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.