Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : qui du roi Bamendjou et du préfet des Haut-plateaux doit présenter des excuses ?

La guerre d’autorité à l’Ouest Cameroun, entretenue depuis quelque temps, entre le roi des Bamendjou et le préfet des Hauts-plateaux n’en finit plus d’alimenter la polémique dans l’opinion.

Selon des sources concordantes dignes de foi, Sa Majesté Jean Rameau Soukoudjou, roi des Bamendjou, a reçu dans son palais, il n’y a pas longtemps, des hommes politiques et de la société civile. D’après ces sources, l’objectif était de plancher sur l’actualité sociopolitique au Cameroun. Vrai ou faux ? Bien prétentieux qui y répondrait. Toujours est-il que le préfet des Haut-plateaux a considéré cette rencontre comme une réunion politique organisée sans autorisation préalable, tel que l’exige la loi. Aussi, mettra-t-il en garde Sa Majesté Soukoudjou, à qui il a instruit de ne plus tenir ce genre de réunion sans l’avis préalable de l’administration publique. Une sortie jugée musclée qui n’aura pas été du goût des Bamendjou qui, aujourd’hui, exigent des excuses publiques du préfet des haut-plateaux. C’est à se demander si le monde va déjà à l’envers. Qui du chef traditionnel et de l’autorité administrative doit présenter des excuses publiques ? La république est-elle désormais dans la rue ? Autant de questions lancinantes qui interpellent la conscience collective.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.