Input your search keywords and press Enter.

CAMEROUN-PRÉSIDENTIELLE 2018 : LA POLICE RELÂCHE MAURICE KAMTO MAIS MAINTIENT LES MILITANTS DU MRC AUX ARRÊTS A LA POLICE JUDICIAIRE DE YAOUNDÉ.

 

*Ce mardi 06 novembre alors que le président élu Paul Biya prêtait serment pour l’entame d’un nouveau mandat, son dauphin aux élections du 7 Octobre dernier, Maurice Kamto a été interpellé par les forces de maintient de l’ordre alors qu’il donnait un discours face à « son peuple » qui l’a élu lors du scrutin.*

Interdit de quitter son domicile par les forces de maintien de l’ordre ce mardi, Maurice Kamto qui avait programmé de parler à son peuple le jour de la prestation de serment du président élu, après de fortes discussions avec les éléments de la gendarmerie en place, a finalement pu se retrouver au rond point nlogkak à Yaoundé, non loin du quartier général de son parti politique MRC, lieu dans lequel il tenait un discours dans lequel il disait ne pas reconnaitre la victoire de Paul Biya.

Celui qui, au lendemain du scrutin, s’était déjà autoproclamé vainqueur de l’élection, avait engagé il y’a quelques semaines, une série de marche porté par ses sympathisants, au cours desquelles ils dénonçaient un « hold up électoral ».

Accompagné de plusieurs militants de son parti politique avec qui il dénonçait cette mascarade électorale, Maurice Kamto a finalement été arrêté en fin de matinée avec quelques uns de ses sympathisants, notamment Christian Penda EKOKA (ancien conseiller principal de Paul Biya), Me Emmanuel Simh (avocat), le Pr Alain Fogué, et sera conduit à la police judiciare de Yaoundé. Il a été relaché et assigné en résidence surveillée selon certaines sources, mais ses militants restent toujours aux arrêts.

Arrivé derrière Paul Biya, avec 14,23% des voix selon les chiffres officiels, Maurice Kamto avait proclamé sa victoire dès le lendemain du scrutin. Dimanche, déjà, 38 militants du MRC avaient été arrêtés à Bafoussam alors qu’ils participaient à une marche pacifique contre ce qu’ils considèrent comme un « hold-up électoral ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.