Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : les défis qui interpellent le nouveau secrétaire général du ministère des Transports

Mveimani Sombo Amba, nommé par le décret présidentiel, le 30 juin dernier, a été installé à ses fonctions, par le ministre des Transports, le 03 juillet 2020 à Yaoundé.

Le ministre des Transports (Mint), Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, a procédé à l’installation solennelle du nouveau secrétaire général, le 03 juillet 2020 à Yaoundé. Nommé, le 30 juin 2020, par le président de la République, Paul Biya, Mveimani Sombo Amba remplace à ce poste de responsabilité, Jean Pierre Soh, après 17 ans de bons et loyaux services. 

Dans son discours de circonstance, le Mint Ngallè Bibéhè a, d’abord, relevé le caractère spécial et exceptionnel de l’événement. « C’est la première fois, depuis plus de 16 ans, que le chef de l’Etat,décide d’effectuer un changement à la tête de l’administration du ministère des Transports », a indiqué le Mint, avant d’adresser ses vives et chaleureuses félicitations au nouveau promu, pour la très haute confiance que le président de la République a placée en lui. Selon le ministre des Transports, cette nomination participe de la volonté de la plus haute hiérarchie de la République d’insuffler une dynamique nouvelle à l’administration des transports, à la croisée des chemins des grandes réalisations prescrites. Aussi, a-t-il passé en revue les missions du Mint. Il s’agit, notamment de veiller au développement coordonné de tous les modes de transports ; d’assurer ou de contrôler l’organisation et le fonctionnement des transports aériens, ferroviaires, maritimes et fluviaux. Il s’agit également d’assurer ou de contrôler l’organisation et le fonctionnement des transports routiers et de la sécurité routière en liaison avec les administrations concernées ; de suivre les activités de la Camrail – la Cameroon railways de l’Asecna – l’Agence pour la Sécurité de la Navigation aérienne ainsi que toutes les sociétés importantes placées sous sa tutelle technique.

Le Mint a fait savoir que Mveimani Sombo Amba occupait les fonctions de chef de service de la Solde et des Pensions au ministère des Finances. « Il a la bonne maîtrise de la gestion des risques et de l’audit interne, expérience acquise grâce aux formations complémentaires qu’il a effectuées en France et dans les associations africaines à l’instar de l’Association africaine des Institutions d’Audit interne », s’est réjoui le Mint. Selon lui, c’est à dessein que le président de la République a placé sa confiance en ce jeune responsable à la fois au plan traditionnel et administratif, qu’il exhorte à se mettre rapidement au travail, pour s’imprégner des dossiers du secteur des transports.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.