Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : le MRC va-t-il continuer à exercer ?

Pour Dieudonné ESSOMBA, il faut purement et simplement dissoudre le parti de Maurice Kamto

Le ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji dans un communiqué a prévenu les manifestants du MRC : « Si les dirigeants du MRC, pour qui, défier l’autorité de l’Etat est devenu le sport favori, persiste à créer des troubles à l’ordre public en organisant des manifestations non autorisées ayant pour objectif de provoquer des remous sociaux aux conséquences imprévisibles, le MINAT se verra dans l’obligation d’appliquer les dispositions de la Loi No 90/56 du 19 décembre 1990 relative aux partis politiques» après la marche annoncée du 13 avril prochain, le parti de Maurice Kamto pourrait prendre un sérieux coup. Dans la même foulée le consultant de l’émission Club d’Elites sur la chaine Africaine, Vision 4, Dieudonné Essomba, hier pendant l’émission a soutenu cette mise en garde « Quand les gens se mettent en idée de manifester le 6 avril, ça veut dire qu’ils n’ont rien compris… Le 6 avril 1984, lors du coup d’Etat manqué on a vu comment des gens sont morts… Ce parti, nous l’avons dénoncé dès le départ, on ne sait pas ce qu’il veut. Il est tant que les pouvoirs publics mettent fin à cette sinistre comédie… Si ce parti pose encore le moindre geste de provocation du Cameroun, il faut régler son affaire de manière définitive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.