Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : le Matgenie a un nouveau top management

Il a été mis en place ce 26 décembre 2023, par le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi.

Joseph Zambo Belinga et Tikum Elias Mbanwei, respectivement Président du Conseil d’administration et Directeur général du Parc National de Matériel de Génie Civil (Matgenie), ont été désignés, ce 21 décembre 2023, au cours d’une session extraordinaire du Conseil d’administration de l’entreprise, présidée par le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. Seule innovation, la suppression du poste de Directeur général adjoint.

Assainissement

“Je vous assure l’appui constat de l’équipe du Ministère des Travaux Publics ainsi que celle du Ministère des Finances… Monsieur le Président du Conseil d’administration, Monsieur le Directeur général, messieurs les membres du Conseil d’administration, l’entreprise Matgenie doit être rentable. L’objectif de rentabilité passe par une gestion rationnelle qui retrace les mouvements des équipements, qui retrace les ressources et leurs emplois, qui assure une maîtrise des charges…”, a exhorté le Ministre des Travaux Publics, avant de demander un assainissement des effectifs pour maîtriser une masse salariale qui réponde aux capacités de production de l’entreprise.

Nouveau Pca du Matgenie

Il ne s’agit pas de licencier à tout vent, mais de retenir au sein de l’entreprise les ressources humaines de qualité dont elle a besoin, aux profils appropriés, loin de toutes appréciations frauduleuses.

Contraintes de décollage

Il convient de relever que trois facteurs constituent des contraintes au décollage du Matgenie, son outil de production, principale source de revenus de l’entreprise, ses ressources humaines et sa gestion. S’agissant du premier point, des 731 engins de génie civil dont dispose l’entreprise, 93 sont fonctionnels, 55 en pannes légères, 80 en pannes lourdes et 503 sont en épaves.

Nouveau Dg du Matgenie

Il importe en outre de relever que malgré le statut du Mategenie, la production de cette entreprise publique repose encore et essentiellement sur les travaux d’entretien routier qui lui sont très souvent confiés, dans un contexte de rude concurrence, caractérisé par la performance des autres entreprises et leur caractère proactif sur un marché en pleine croissance.
Pour ce qui est des ressources humaines, les charges liées au personnel correspondent à plus de quatre-vingt pourcent (80%) de son chiffre d’affaires. A cela s’ajoute le lourd passif accumulé pendant plusieurs années et qui fait ressortir une dette envers la Cnps, remontant à 2002, estimée à environ 2 763 797 840 Fcfa et une dette fiscale de 3 380 475 582 Fcfa. Les arriérés de salaires dus aux 360 employés recensés en activité avaient été arrêtés à 13 mois au 31 mai 2022, soit un montant chiffré à près de 1 092 046 776 Fcfa. Un solde de tout compte dû aux retraités recensés a été évalué à 416 337 495 Fcfa, ainsi que les indemnités de décès dont les paiements attendent les grosses des jugements d’hérédité pour un montant de 121 323 143 Fcfa. Soit un total de 864 891 251 de stock d’indemnités de fin de carrière.
Le Ministre délégué auprès du Ministre des Finances, a au nom du Ministre des Finances, a fortement recommandé aux nouveaux responsables, la productivité sur la base des bénéfices des équipes. L’entreprise ne doit plus vivre des subventions de l’Etat, elle doit rechercher des marchés et s’appuyer sur trois structures, une direction commerciale et marketing, une direction technique et une direction consacrée à l’administration générale.

Dans cette quête de performance, le Ministre des Travaux publics a instruit l’élaboration d’une feuille de route.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *