Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-fête du travail 2022 : forte mobilisation du ministère des Travaux publics autour des enjeux de la célébration

Le clou de la célébration de la 136e Journée internationale du travail, marqué par le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, et ses collaborateurs, ce 1er mai 2022 à la Délégation régionale du Centre, après une semaine d’activités portant sur des échanges sur le thème de la célébration et la prise en charge de certaines maladies.

« Monde du travail : lutte contre le Covid-19, protection des emplois et productivité ». Tel est le thème qui sous-tend la 136e édition de la commémoration de la Journée internationale du travail, ce 1er mai 2022. Au ministère des Travaux publics, le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi s’est voulu réaliste à travers le choix du sous-thème : « Emplois et productivité dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en temps de Covid-19 », qui a fait, le 29 avril 2022 à Yaoundé, l’objet de l’entretien du personnel afin d’assurer la productivité dans le secteur du bâtiment et travaux publics par ces temps de la Covid-19.

En effet, une conférence avec pour thème : « Emplois et productivité dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en temps de Covid-19 » a été donnée, dans le but d’édifier le personnel. Au total, trois exposés ont été présentés à l’ensemble des personnels. Le premier appesanti sur la « Protection de l’emploi dans le secteur des Btp » a mis en exergue l’importance pour le personnel de comprendre la notion de protection de l’emploi. Selon l’exposant, la protection de l’emploi est perçue comme l’obligation qu’ont les employeurs publics, parapublics ou privés à garantir un service de pérennité, qui soit à l’abri des aléas économiques, politiques, sociaux sanitaires pouvant entraîner des licenciements de tout ordre, notamment en période de crise comme celle que traverse le Cameroun et le monde entier en ce moment. L’employeur est dans ce cadre tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Il a fort à propos mis en avant la batterie de mesures prises par le gouvernement du Cameroun et le ministère des Travaux publics afin de sécuriser employeurs et employés pour que ni les chantiers, ni les administrations ne soient des incubateurs et des propagateurs du coronavirus.

Accentuer la formation…

S’agissant du second exposé intitulé : « Gisement d’emplois dans le contexte du Covid-19 au Cameroun », il faut noter que secteur très dynamique est en manque de personnel qualifié. C’est ce qui justifie l’inadéquation entre les besoins des entreprises et les compétences disponibles. Conséquemment, il a été suggéré que la formation dans le secteur des Btp soit accentuée, car il constitue un levier important de création d’emplois. Le gouvernement a mis sur pied un plan de promotion du personnel camerounais dans la mise en œuvre des grands projets. La réalisation des projets infrastructurels, notamment le Port en eau profonde de Kribi, prévoit la création de 20.000 emplois directs et indirects dans la phase de construction et 6000 emplois dans la phase d’exploitation.

« Emploi et productivité dans le secteur des Btp en temps de Covid-19 » a mis en relief les effets néfastes de la pandémie dans le secteur des Btp, notamment la réalisation timide des travaux dans certains chantiers routiers, la diminution du temps de travail : dans les statistiques, 67% des entreprises du secteur des Btp ont déclaré avoir eu un impact négatif sur les achats et l’approvisionnement et 33% des entreprises ont déclaré que les commandes des clients ont été directement affectées, tandis que 33% des entreprises ont procédé à des mises au chômage partiel de leur ressources humaines.

Pour maintenir l’emploi et la productivité dans le secteur Btp, un train de mesures a été adopté parmi lesquels la désignation des points focaux Covid-19 pour veiller à la mise en application des mesures préventives édictées ; la confection d’un guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités dans le secteur des Btp en temps de pandémie, distribué dans différentes entreprises et Bureaux d’études ; la désinfection systématique des espaces de travail; l’utilisation des communications électroniques et les outils numériques pour les réunions susceptibles de regrouper plus de dix personnes ; les multiples campagnes de vaccination…

Il faut relever que la journée des festivités a débuté avec une campagne de dépistage des maladies oculaires, cardiovasculaires, le dépistage et vaccination contre la Covid-19, le diabète et autres affections des yeux.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.