Input your search keywords and press Enter.

Cameroun- Douala : les populations se révoltent contre Eneo.

Tels étaient les mots encrés sur une plaque et brandissant les cris des habitants de l’Arrondissement de Douala cinquième. Comme une épée la détermination des populations à interrompre la circulation au quartier Bepanda pour cause : coupure d’énergie électrique. La situation dans laquelle se trouvent les populations de ce quartier depuis plus d’une semaine remonte à l’explosion d’un transformateur.

« C’est depuis mardi  de la semaine passée qu’on est dans le noir. Ce matin donc, la population s’est révoltée on a mis des barrières » témoigne un commerçant des lieux. Malgré la présence des forces de l’ordre, les manifestants ne se sont pas pliés. L’absence de l’énergie dans ce quartier est cause de plusieurs mots outre la perte sur le plan économique devenant gênant pour ces citoyens dont certains n’ont pour source de revenus le commerce, de même pour celles résidantes non loin des poissonneries dont les stocks sont en état de décomposition avancé.

 Le silence de la société de distribution de l’énergie électrique au Cameroun face à cette situation est d’une humeur incroyable malgré des  tentatives de médiation constituées des  appels téléphoniques et requêtes auprès des responsables qui, cependant tombent dans les oreilles des sourds lesquels   sont compensés des rendez- vous sans lendemain.

Il a fallu l’intervention  énième des forces de l’ordre pour que le calme revienne avec pour couronnement l’arrivée des agents de la société de distribution de l’énergie dont la mission était l’installation d’un nouveau transformateur le précédant ayant explosé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.