Input your search keywords and press Enter.

Cameroun: Camair-co réagit suite à l’incident à l’aéroport de Bamenda.

Le drame dont a été victime la compagnie aérienne Camerounaise  Camair-Co dans la matinée du dimanche 1er décembre 2019 était loin d’un film. Au vue de son atterrissage à l’aéroport de Bamenda l’aéronef immatriculé TJ-QDB de type MA60, a « essuyé des tirs d’arme à feu » les auteurs de cette scènes ignobles seraient des hommes armés encore non identifiés. Des passagers à bord de cet engin, ont entendu  des balles pendant que l’avion était en plein atterrissage. Selon certaines sources, les impacts de balles sont visibles sur le côté gauche de l’avion.

Des réactions fusent

«Tirer sur un avion Camair-co à Bamenda est un acte de terrorisme international et ne peut avancer aucune cause. Il met en danger des innocents et détruit tout capital sympathie. Beaucoup d’entre nous œuvrons jour et nuit pour la justice et la paix ! Puis ceci !» C’est à travers son compte twitter que Me Akere Muna s’est exprimé. Indigné par cet acte qu’il caractérise d’acte de terrorisme international l’ancien bâtonnier promeut la justice et la paix.

  Trois ans d’assassinats, de kidnappings, de destructions des biens publics, aujourd’hui on a assisté à la toute première fois à l’attaque d’un avion.  Plus de peur que de mal aucune perte en vies humaines.

La société aéronautique camair-co n’est pas restée inerte face à cette ignominie.  C’est par un communiqué que la Cameroon Airlines Corporation a informé le public de cet incident du dimanche dernier  vers 10h40 minutes. Tout en remercient sa fidèle clientèle de sa confiance, la Camair-co rassure les rassure du réaménagement des vols afin de limiter ce genre de situation.

Ci-joint le communiqué

« La Cameroon Airlines Corporations informe le public que son aéronef immatriculé TJ-QDB de type MA60, a essuyé des tirs d’arme à feu au moment de son approche pour l’atterrissage à l’aéroport de Bamenda à Bafut.

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée et grâce à la bravoure du Commandant de bord, l’appareil a pu atterrir sans heurt en dépit de l’impact observé sur son fuselage.

Suite à cet incident, l’aéronef a été immobilisé à l’effet de procéder, de concert avec les autorités techniques compétentes, à l’évaluation de l’impact.

En conséquence de cette situation, le programme des vols de la Camair-Co a été réaménagé afin de limiter les perturbations qui pourraient en résulter.

La Compagnie aérienne nationale saisit cette opportunité pour rassurer son aimable clientèle de la poursuite de son exploitation et la remercier pour sa confiance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.