Input your search keywords and press Enter.

Cameroun- affaire de la censure du clip de x-maleya : Martin camus Mimb demande aux chefs des chaînes de télé d’arrêter la sorcellerie.

Alors même que le clip des auteurs de la chanson à succès tchokolo vient de paraître dans les réseaux qu’il est interdit de toute diffusion dans les chaines télé du Cameroun et d’ailleurs. A en regarder les images de ce nouveau clip des X – maleya dont le titre n’est autre que« ta fille n’est pas ta femme » et qui en ce jour compte des centaines de milliers de vues révèle les violences sexuelles subies par les jeunes filles  parfois réduites au silence mais que cette célébrité en sa catégorie  a décidée de dévoiler au grand jour  à travers un clip.

Martin Camus Mimb  ne parvient pas à concevoir cette décision prise par ceux qui refusent de «  regarder cette vérité en face »  qui les  rappelent leurs crimes raison pour laquelle ils « affichent des comportements bizarres » et vont jusqu’à assimiler que les images utilisées dans le clip sont ‘’violentes” ! Il martèle par ailleurs qu’il faut «  montrer ces images aux enfants seule façon de leurs dire que le tonton bizarre qui lui donne les bonbons dans le noir est un criminel qu’il faut dénoncer »

Ci-dessous dessous l’intégralité de son post.

ARRÊTEZ VOTRE SORCELLERIE DANS LES TÉLÉVISIONS…

Depuis la sortie de leur clip qui revient sur les violences sexuelles masquées et légalisées dans les familles, je vois des comportements bizarres dans les télévisions au Cameroun et ailleurs, j’écoute des choses qui me brisent le coeur. J’ai pas envie de conclure que tous les patrons de télévisions et leur personnels en charge des questions de diffusion sont des violeurs cachés dans leurs familles, mais je voudrais comprendre. Comprendre comment on peut diffuser sans s’arrêter “Le Trou barbu”..”Le Plantain chauffe le piment…”…”Les fesses de mon bébé…” La queue penchée de mon gars…” Excusez-moi pour ce champ lexical. Mais comment on peut passer le temps à diffuser de telles chansons et estimer que les images utilisées dans le clip “Ta fille n’est pas ta femme” sont violentes? Rassurez-vous, je ne viendrai pas justifier qu’elles ne sont pas violentes, mais l’objectif c’est de provoquer cet effet, pour stopper ces crimes tabous. Si vous trouvez ces images violentes, Eh bien, c’est le double de cette violence que les jeunes filles violées subissent. Si vous refusez de regarder cette vérité en face, désolé, mais elle doit vous rappeler vos propres crimes. Si vous refusez de diffuser, vous êtes complices des criminels du sexe qui se baladent impunément et certains se recrutent parmi ceux qui doivent combattre ce crime. Il faut marteler, montrer ces images aux enfants. C’est la seule façon de leur dire que le Tonton bizarre qui lui donne les bonbons dans le noir est un criminel qu’il faut dénoncer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.