Input your search keywords and press Enter.

AFRIQUE-ECONOMIE : L’ITALIE ACCUSE LA FRANCE D’APPAUVRIR L’AFRIQUE AVEC LE FCFA, ET EXIGE UNE SANCTION DE L’UE.

 

Le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio a demandé l’Union européenne de prendre “des sanctions” contre les pays qui, à commencer par la France, “appauvrissent l’Afrique”. Ceux-ci sont selon lui à l’origine du drame des migrants en Méditerranée.

“L’UE devrait sanctionner la France et tous les pays qui comme la France appauvrissent l’Afrique et font partir ces personnes (les migrants), parce que la place des Africains est en Afrique pas au fond de la Méditerranée”, a déclaré Luigi Di Maio.

Une lutte que de nombreux Africains ont entrepris il y’a déjà plusieurs décennies, qui d’après le vice-président du conseil italien est à l’origine des migrations en cascade des africains, aboutissant très souvent à des morts comptées par centaine.
“Si aujourd’hui il y a des gens qui partent c’est parce que certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains”, a insisté M. Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) qui gouverne avec la Ligue (extrême droite).

Selon M. Di Maio, qui est aussi ministre du Développement économique, “il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies et avec cette monnaie elle finance la dette publique française”.

“Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique”.

Des propos qui n’ont pas été appréciés par la France, étant donné que nul n’ignore la relation qu’entretient la 5e puissance mondiale avec les états africains subsahariens francophones. Certains africains stipulent que loin d’être un allié pour la cause du continent noir, l’Italie veut simplement se positionner dans le vieux continent au détriment de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.