Input your search keywords and press Enter.

Quart de finale de la Can 2021 : une qualification des lions indomptables qui laisse dubitatif

La victoire difficile du Cameroun sur l’équipe décimée par la Covid- 19, des Comores invite tous les camerounais aux interrogations,  sur la suite de la compétition par leur sélection nationale.

Le match qui a opposé le pays organisateur de la Can 2021, le Cameroun et les Comores restera à jamais dans les annales du football africain. En cause, le nombre de faits insolites qui ont entouré cette rencontre des huitièmes de finale de la 33ème Coupe d’Afrique des nations.

Le premier était relatif à la Covid-19 qui avait touché plus de la moitié de l’équipe comorienne. Dans cette partie de l’équipe touchée par cette pandémie se trouvaient les deux gardiens de buts. Automatiquement, c’est un joueur de champ qui devait occuper ce poste de gardien de buts, durant cette rencontre. Sur la balance, l’équipe du Cameroun qui avait son effectif au grand complet, partait largement victorieuse,  indépendamment de son passé glorieux. Au stade, malheureusement, les supporters de l’équipe fanion du Cameroun ont assisté à un match dans lequel leurs joueurs n’ont pas développé un véritable fond de jeu. Réduite à 10 contre 11 dès la sixième minute, l’équipe comorienne a montré beaucoup plus d’envie d’en découdre avec les lions indomptables et a produit du bon jeu. Selon le regard d’un supporter qui a requis l’anonymat, l’équipe des lions indomptables qui a montré de très bonnes choses depuis le début de cette compétition n’a rien fait au cours de ce match où  on attendait beaucoup de buts. Pour lui, la majorité de l’équipe des lions était transparente, en dehors de quelques joueurs qui sortent quand même du lot.

Même la victoire, camerounaise obtenue sur le fil, à l’issue de cette rencontre n’arrive pas à rassurer les fans des lions indomptables sur la suite de cette compétition qui est à tout le moins riche en rebondissements. Les Camerounais qui veulent voir leur équipe aller le plus loin possible, indexe dans cette contre-performance des lions face aux cœlacanthes, le coach. Mais également, le manque de  d’expression de la  rage de vaincre chez certains lions qui n’ont pas pris leurs adversaires au sérieux. Vivement, que l’équipe camerounaise qui a montré des belles choses dès l’entame de cette Can essaie de se surpasser lors du prochain match dont la victoire donnera droit à un précieux ticket en demi-finale.

Emmanuel MVELE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.