Input your search keywords and press Enter.

Qatar 2022 : le Cameroun désillusionne la Côte-d’Ivoire

Les lions indomptables ont éliminé les éléphants de Côte-d’Ivoire sur leurs installations, mardi 16 novembre 2021, au stade Japoma à Douala, sur le score de (1-0). Obtenant ainsi leur ticket qualificatif pour les barrages de la coupe du monde 2022.

La sélection de football du Cameroun a triomphé de celle de la Côte-d’Ivoire lors de l’ultime match de la sixième journée (1-0). Le pays de Samuel Eto’o se trouvait dans l’obligation de remporter cette rencontre pour se qualifier.

Face à une formation bien regroupée, les joueurs de l’entraineur Toni Conceiçao ont subi les velléités offensives, malgré la réorganisation défensive. Ce changement prématuré du joueur Tolo à son coéquipier Mbaizo à la (6e) minute. Les adversaires du Cameroun n’ont pas su en profiter, et ce sont les locaux qui ont ouvert le score. Suite à un pressing dans le camp de la Côte-d’Ivoire. Une action ou le joueur Hongla a récupéré un ballon dans les pieds du latéral gauche Maxwell Cornet, donnant ainsi une passe empoisonnée et lumineuse à son coéquipier d’attaque Karl Toko Ekambi.

Le buteur de l’Olympique Lyonnais en France, d’une frappe magistrale a placé un ballon imparable dans la lucarne du portier Gbohouo. Ouvrant ainsi le score à la (22e) minute de jeu, un fait marquant qui a rendu heureux tous les supporters présents au stade de Japoma.

Le Cameroun par ces attaques placées a tenté de faire le break, suite à un tir d’Aboubakar Vincent repoussé par Gbohouo à la (39e) minute de jeu, suivi de son coéquipier Ngamaleu qui lui aussi a maladroitement négocié un face à face à la (45e) minute de jeu.L’équipe du Cameroun s’est retrouvée face à une formation en manque de détermination, de volonté, de réalisme, et même stérile. Où pendant toute la partie, on n’a pu voir la Côte-d’Ivoire courir après un score qui pointait à l’élimination pour elle.

2 jours avant le match coupe gorge!

Le gardien de but camerounais Onana a su faire étalage de toute sa classe par une claquette reflexe. Suite à une frappe placée au point de penalty du milieu de terrain ivoirien Franck Kessié à la (33e) minute de jeu, il faut noter ici l’un des rares mouvements collectifs du jeu ivoirien. Kouassi et Haller ont vu leurs jambes s’emballées sur un très bon centre du joueur du Milan A.C, Franck Kessié, à la (64e) minute de jeu. André Onana déterminé à ne pas prendre de but, ira détourner un coup de tête de l’avant-centre Haller à la (70e) minute de jeu. Après son entrée en jeu, l’attaquant du club d’Arsenal en Angleterre, Nicolas Pépé, a vu sa frappe enroulée, contrée par Ngadeu Ngadjui à la (84e) minute de jeu.

Les lions indomptables ont nettement trop subit, et ont même frisé la peur à tout le public camerounais qui s’est déplacé massivement pour les soutenir dans ce match capital. Oui, le pays de Marc Vivien Foé a failli subir la catastrophe sur une frappe enroulée du joueur Ibrahim Sangaré à la (86e) minute de jeu, mais il se faisait trop tard pour empêcher la bande à Toni Conceiçao de continuer de rêver au dernier tour qualificatif de la coupe du monde 2022 au Qatar.« Nous sommes ravis. Car cette nouvelle génération a montré qu’elle est à l’image de celle des années 2000 et 2006. Par leur détermination à gagner, et par la propension à aller de l’avant, et à s’intégrer pendant les différentes phases de jeux », selon Ambassa Eric, un grand supporter des lions indomptables.

En rappel, il faut dire que le 04 septembre 2005, la Côte-d’Ivoire grâce à sa génération dorée s’était qualifiée pour la coupe du monde de 2006 en battant l’équipe du Soudan (o-4) à Khartoum. Pendant que celle du Cameroun était tenue en échec par les Pharaons d’Egypte au stade Omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Eric FOE            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.