Input your search keywords and press Enter.

France : Marine Le Pen salue les scores de l’extrême droite en Allemagne et en Belgique

L’extrême droite a fait un retour en force aux élections communales en Belgique, tandis qu’en Bavière, l’AFD fait son entrée au parlement régional.
Marine Le Pen a salué ce lundi 15 octobre la dynamique des mouvements d’extrême droite lors d’élections régionales en Allemagne et municipales en Belgique. « La dynamique enregistrée par l’AfD en Bavière et le Vlaams Belang en Flandre confirme un futur basculement des équilibres politiques au Parlement européen en mai prochain », a estimé sur son compte Twitter, la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN) dans une allusion aux élections européennes de l’année prochaine. Pour la finaliste de la dernière présidentielle en France en 2017, il s’agit « encore d’ un dimanche révélateur en Europe ».
Dans la même perspective, selon le président de Debout la France et ancien allié de Marine Le Pen à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, ces élections montrent trois défis à relever « primo : la fin de la submersion migratoire et la protection de notre culture, secundo: la justice sociale et le mérite, tertio: mais aussi la préservation de notre environnement et de notre santé ». L’Alternative pour l’Allemagne (AfD), parti d’extrême droite anti-Merkel et anti-migrants (10,6 %), est arrivé en quatrième position des élections en Bavière, où il fait son entrée au parlement régional. Aux élections communales en Belgique, le Vlaams Belang, parti anti-immigration qui concurrence la N-VA sur sa droite, a enregistré un retour en force dans plusieurs cités flamandes et a revendiqué la place de troisième force politique de la région Flandre, derrière les chrétiens-démocrates du CD&V. Dans les deux pays, les écologistes ont réalisé aussi une percée. En Bavière, ils sont arrivés en deuxième position avec 18 % des voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.