Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : la ministre Ketcha Courtès s’investit au développement d’Edéa 1er

C’est à la suite du plaidoyer de la députée du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais Sanaga-Maritime, Marinette Yetna, auprès de la Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, il n’y a pas longtemps.

574.152.385 Fcfa Ttc. Telle est l’enveloppe de la dotation que la Ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, a accordée récemment au développement d’Edéa, chef-lieu du département de la Sanaga-Maritime, région du Littoral. Une réponse favorable au plaidoyer de la députée du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc).

« J’ai été reçue en audience ce jour par Mme Ketcha Courtes, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain », a informé l’honorable, avant de présenter l’objet de la rencontre : « Nos débats ont porté sur l’effondrement des ponts dans la ville d’Edéa, le projet d’extension du réseau de distribution d’eau de Camwater (Cameroon Water Utilities corporation : Ndlr) bloqué par le retard de versement de la quote-part de l’Etat, la relocalisation de la gare routière installée sur la nationale n°3, le problème des logements sociaux, l’urgence d’un plan d’urbanisation. »

Lors de cette audience, l’honorable Marinette Yetna n’avait ménagé aucun effort, pour remettre, entre autres, à la Ministre Célestine Ketcha Courtès le dossier contenant les devis des travaux à réaliser sur les deux ponts d’Edéa, mais également les clichés illustratifs de leur état de délabrement avancé.

Comme dans une réponse du berger à la bergère, la Ministre de l’Habitat et du Développement urbain avait tenu à féliciter l’initiative de l’honorable Yetna, non sans encourager sa démarche visant à mettre en pratique son rôle de représentante du peuple. La Ministre Célestine Ketcha Courtès avait félicité son accession à la Chambre basse du Parlement et l’avait exhortée à continuer ce travail, qui vise à établir un réel lien de collaboration entre les élus locaux et le gouvernement de la république. Pour les populations de l’arrondissement d’Edéa 1er, la dotation de 574.152.385 Fcfa Ttc accordée au développement de la ‘’ville lumière’’ est perçue comme une véritable manne qui tombe du ciel, au-delà de l’entregent de l’honorable Marinette Yetna.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.