Sports

Transferts : le PSG prêt à laisser partir Neymar cet été

Le retour de Leonardo, officialisé vendredi, a donné le ton : trois mois après la nouvelle désillusion en Ligue des champions face à Manchester United (2-0, 1-3 en huitièmes de finale), l’été s’annonce bouillant au PSG. Pendant que le nouveau directeur sportif gamberge sur les changements à apporter, dans l’effectif et dans le fonctionnement du club, les grandes manoeuvres ont débuté en coulisses. L’une d’elles concerne un des cadres de l’équipe de Thomas Tuchel, et pas n’importe lequel : Neymar.

Depuis plusieurs mois, l’attaquant brésilien de 27 ans traverse une période pour le moins compliquée. Entre sa rechute au pied droit en janvier, sa gifle à un spectateur en avril le soir de la finale de la Coupe de France face à Rennes (2-2, 5-6 aux t.a.b.), ses prises de bec en interne avec certains partenaires, son départ anticipé vers le Brésil en mai contre l’avis de son coach, les récents soupçons de viol dont il fait l’objet et enfin sa nouvelle blessure à la cheville droite, la liste est longue. Trop longue, au point de faire presque oublier sa première partie de saison éblouissante. Petit à petit – et cela remonte à bien avant les accusations de Najila Trindade, même si les dommages en termes d’image n’ont rien arrangé, au contraire -, le « Ney » a fini par lasser une partie des décideurs parisiens.

Vu qu’il s’agit d’une opération hors norme, rien ne permet de savoir si cette exfiltration aboutira cet été. D’autant que le PSG n’a aucune intention de brader son joueur : entre l’inflation du marché et la puissance médiatique et extra-sportive du « Ney », les champions de France n’entendent a priori pas le lâcher au-dessous des 222 M€ déboursés en 2017. Le scénario d’un départ est toutefois en marche car l’envie est partagée dans le camp du joueur. Ces dernières semaines, Neymar a confié à plusieurs proches une réelle lassitude de sa situation à Paris, ajoutant que cela lui semblerait difficile de rester dans la capitale française.

Pini Zahavi a entamé des manoeuvres concrètes pour préparer un retour du joueur en Espagne
Enfin, preuve supplémentaire que le mécanisme est enclenché, le super-agent Pini Zahavi, proche de la famille Neymar depuis ses années à Santos et grand artisan de son transfert il y a deux ans, a entamé ces dernières semaines des manoeuvres concrètes pour préparer un retour du joueur en Espagne. Tout particulièrement au Barça, son ancien club (2013-2017), où le joueur a gardé de nombreuses attaches et de fidèles partisans tels que Lionel Messi. Dans ces discussions, pour le moment infructueuses mais toujours en cours, il a par exemple été imaginé d’inclure des joueurs dans la transaction. À la fois pour faire de la place à Neymar dans le onze catalan 2019-2020 et pour libérer de la masse salariale, vu le bond qu’il avait réalisé en venant à Paris.

En cas de départ du Brésilien, Mbappé pourrait se poser des questions
Une prise de température au Real Madrid a également été effectuée même si, à ce stade, le club merengue n’est pas en pole position. L’équipe de Zinédine Zidane lorgne bien du côté du PSG, et même depuis des mois. Mais c’est dans l’espoir toujours vivace d’arracher Kylian Mbappé, l’objectif numéro 1 du technicien français. Un voeu qui pourrait bien s’avérer pieux : lors d’une réunion de travail remontant à plusieurs semaines, les dirigeants parisiens avaient pointé trois joueurs intransférables : Marco Verratti, Marquinhos et Mbappé. Si le Real se voit opposer une fin de non-recevoir pour le jeune champion du monde (20 ans), il pourrait bien reporter ses efforts vers Neymar, un phénomène sportivo-marketing dont le standing cadre bien avec la politique galactique de la maison.

Pour en revenir à Paris, il faudra également voir comment cette porte ouverte à son « joueur-clé », pour reprendre l’expression de Tuchel, sera perçue dans le vestiaire. Un mois après la fameuse déclaration de Mbappé aux trophées UNFP pour demander plus de « responsabilités », cette possibilité de se séparer de Neymar pourrait amener l’ancien Monégasque à se poser des questions. « KM » a toujours clamé haut et fort que le PSG avait plus de chances de remporter la Ligue des champions avec son artiste brésilien que sans.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 23 =