Sociéte

Un conducteur de camion abattu par un gendarme dans un poste de contrôle

Une altercation entre un gendarme et un conducteur de camion tourne au drame dans la région de l’ouest.

      La scène se déroule à Batcham, une ambiance morose tel est le coup de grâce  à l’hôpital régional de Bafoussam. Une famille en pleure c’est la consternation totale. Arnaud TENE 33 ans sonnés est abattu par un gendarme pourtant absent au moment du passage au poste de gendarmerie «  le gendarme était absent au poste de contrôle mais on a été surpris par ce dernier qui nous suivait à moto. Sommé de s’arrêter, le conducteur s’exécute » raconte le convoyeur.

           Il s’ensuit alors une interaction pour  une  maudite somme de 500Fcfa représentant les droits de passage. Selon le témoignage du convoyeur «  le gendarme était là il demande que où est le chauffeur je dis le voilà il lui demande que c’est quoi ? Il répond que la voiture ne bouge pas sinon vous allez me sentir » durant la discussion le conducteur las de ces paroles tente de remettre en marche son moteur en vue de poursuivre son chemin que le gendarme s’est saisit de son arme tenant à bout porteur plusieurs balles et l’une d’elle atteint Arnaud TENE à la tête.        « on prend la route il tire d’abord ça prend en haut, il lève maintenant, il nous arrose de trois balles » transporté d’urgence à l’hôpital régionale de Bafoussam Arnaud succombe à ses blessures.

        Arrivés sur les lieux, la famille, les épouses et même les amis sont inconsolables. Tous irrités et presque sur le pied de guerre de voir le corps de leur époux et frère qu’ils n’ont pas  malheureusement pu voir avant de l’acheminer à la morgue. Au moment où le corps prenait l’itinéraire pour la morgue, le gendarme  était détenu au poste  de gendarmerie de Bouda quant au camion il a été déployé pour sécuriser les lieux.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 4 =