Sociéte

crise anglophone : Bamenda une horreur de plus.

Le réveil des populations de Bamenda au lieu dit mile 90 s’est une fois de plus alourdi ce matin, la sonnette des coups de fusillade a encore tonner faisant état d’un mort.
Ndjinga Denis, technicien en bâtiment selon les témoins n’a pu rebourser chemin et ne retrouvera pas les siens ce soir. Ce chemin qu’il a empreinte ce jour du 23 mai 2019 lui a été fatal et sera sans retour. Lui, qui se rendait au travail comme tout camerounais à la recherche du pain quotidien sera rattrapé par la mort abattu par les hommes inconnus sa moto sera incendiée. Dans une vidéo très choquante l’homme inerte gisant dans son sang, le crâne fracassé est sans voix. Dans cette vidéo, l’on pourrait entendre une voie appelant au secours les USA et la communauté internationale en pleure, il implore la présence du Dieu créateur.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 14 =