Sociéte

BUEA- DEFILE DU 20 MAI 2019 : Deux sous-officiers stoppés dans leur élan de conspiration de destruction du boulevard en plein défilé.

Hamidou Saïdou et Mahamat Saïd, dans leurs postures de sergents envisageaient mettre la tribune officielle de la région de l’ouest dans le ko lors du défilé de la Fête nationale du 20 Mai 2019.

tous deux du 42 ème Bataillon d’infanterie motorisé (Bim), ils avaient pour ambition de se transformer en terroristes afin de mettre une fois de plus la région anglophone à l’assaut des meurtres et pertes en matériaux au moment où le Cameroun a besoin de la solidarité non seulement de ses compatriotes mais surtout de l’harmonie et de l’intégrité de ceux qui le servent ces sous officiers sensés de prôner le vivre ensemble et défendre ce pourquoi ils ont signifies depuis leur prise de service et après avoir prêté serment se trouve être aujourd’hui les promoteurs de la guerre sur cette terre camerounaise. Malheureusement pour eux, ils ont été arrêté dans leur élan et ont été  mis aux arrêts arrêtés à Buea.

Une source nous informe que les deux militaires, à la fois sécessionnistes étaient alors spécialisés dans la vente de munitions aux présumés combattants séparatistes. . le matériel de guerre retrouvé au domicile du sergent Hamidou Saïdou les deux tourtereaux ont été conduits à Yaoundé par les services compétents.

Plus de peur que de mal, la célébration de la fête  nationale aira belle et bien lieu dans cette partie du Cameroun.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 7 =