Politique

Cameroun crise anglophone : Le président de la République décide de libérer 333 détenus.

La phase des pourparlers lancée par le président de la république depuis le 30septembre  dont le but est de trouver une solution à la crise anglophone et dirige par le premier ministre chef du gouvernement Joseph John Gute commence à avoir des faits.

Réclamée dès l’ouverture des portes du palais des congrès, l’exigence par certains représentants des commissions à ce dialogue ont posé sur la table des débats les problèmes de la libération des prisonniers issus de la crise anglophone dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest. Ce sujet qui, au départ a été considéré de hors sujet des pourparlers mises à jour et qui a un moment donné a faillit transformer la salle de dialogue en ring de boxe n’est cependant pas tombé dans les oreilles des sourds. La cérémonie du grand dialogue s’étant rendue à sa 4eme  journée  s’est soldée par une décision prompte du locataire d’Etoudi.

Porté à l’opinion publique ce jeudi 03 octobre par le Secrétaire Général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh, Paul Biya a ordonné l’abandon des poursuites contre 333 personnes arrêtées dans le cadre de la crise anglophone.

Il faut noter que la liste des détenus en question n’a pas encore été connue.

Une décision qui vient à point nommé au lendemain de la fermeture des pourparlers du grand dialogue au palais des congrès ce qui suscite moultes  appréciations de la part des camerounais.

 La rédaction de 237infos.net a pris le temps de sélectionner quelques réactions au tweet du  président Paul sur sa page Facebook en voici quelques-unes.

« Très belle initiation mon cher président ! Que Dieu continu de soutenir mon pays » signe melanie Miasse

« Merci Monsieur le président pour tous vos efforts  pour ramener la paix et la sécurité. Vive le Cameroun » ce message est signé de  Marius trésor.

« Belle avancée vers la résolution de cette crise ! Merci monsieur le président »

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 3 =