Edito de la semaine

Cameroun- grand dialogue national : Dieudonné ESOMBA « ce n’est pas moi qu’il faut convaincre !

Annoncé dernièrement par le président de la république, le grand dialogue qui, pourrait résoudre la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest fait vivre les débats depuis son entrée le 30septembre dernier au palais des congres de Yaoundé. Ce dialogue qui est à son paroxysme avec pour monté les discours et propositions des membres sélectionnés et qui jusqu’à ce jour est loin de convaincre certains leaders et même opinions politiques.

Dieudonné Essomba ne conçoit aucun problème  anglophone mais plutôt se penche sur la mal gouvernance. L’économiste qui prône le fédéralisme depuis belle renvoie ses opposants qui se cachent derrière les discours «  ampoulés » convaincre les cessessionnites.

Rappelons que le grand dialogue qui a été lancé le 30 septembre et qui ferme ses portes le 04 Octobre est à son avant dernier jour.

Ci-dessous l’intégralité du post sur sa page facebook.

Certains viennent me tenir des discours ampoulés, avec un air paternaliste et plein de fatuité :

«  Non, il n’y a aucun problème anglophone ! Le seul problème du Cameroun, c’est la gouvernance ! »

Ou bien

« Peu importe le contenant, c’est le contenu seul qui importe ! Donc adoptons la décentralisation ! »Etc.

J’en conviens !

Seulement, ce n’est pas moi qu’il faut convaincre !

Ne vous trompez pas d’interlocuteurs !

Les gens qu’il faut convaincre, ce sont les Sécessionnistes !

Et je vous rappelle, pour ceux qui l’auraient oublié, qu’ils sont armés !

Et l’arme entraine une rupture qualitative dans le rapport de force !

Le NOSO n’est plus un endroit où n‘importe quel autorité administrative donnait des ordres et la population tremblait !

C’est l’inverse aujourd’hui !

Ce sont ces autorités qui se terrent dans les villes bunkérisées et sécurisées par l’Armée nationale, où ils grelottent de terreur

Ceux qui parlent de décentralisation doivent d’abord faire quelque chose : aller convaincre les Amba Boys, dont les manifestations populaires d’hier circulent sur le NET !

On verra bien si leur tête ne sera pas déposée sur un carrefour comme tant d’autres !

Dieudonné ESSOMBA

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 6 =