Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-fête de la jeunesse dans le Ndé : Ketcha Courtès et l’Ojrdpc Ndé-nord militent pour l’unité et le patriotisme prônés par le Chef de l’Etat

À la suite du chef de l’Etat, Célestine Ketcha Courtès a invité les jeunes du Ndé à œuvrer à la préservation des précieux acquis que sont la paix, l’unité nationale et la stabilité, tout en restant  sourds aux sirènes de la déstabilisation et des antagonismes de toutes sortes.

La jeunesse a été à l’honneur sur l’ensemble du territoire national, le 11 février 2022. A Bangangté, dans le département du Ndé, Célestine Ketcha Courtès, Présidente de la section Rdpc Ndé-nord, par ailleurs Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, a permis aux jeunes de l’Ojrdpc de s’associer et de prendre activement part à cette célébration en organisant de multiples activités et en se mobilisant pour le  défilé sur les différents sites.

« Après la note de notre présidente de section portant affectation des coordonnateurs de l’Ojrdpc sur les différents sites de défilé prévus dans l’arrondissement de Bangangté, nous avons mobilisé les jeunes de notre parti qui ont effectivement répondu présent. Au total, nous avons près de 10.000 jeunes de la section Ojrdpc ayant pris part au défilé dans l’ensemble des points de défilé », a déclaré Ghislain Yopa, Président de la section Ojrdpc du Ndé-nord. Pancartes, banderoles, pas alertes dans joie et dévouement comme dans un élan de retour d’ascenseur au message du Chef de l’Etat, Paul Biya, qui a été rediffusé quelques instants avant et qui invitait la jeunesse camerounaise à l’effort et au patriotisme, les jeunes de l’Ojrdpc Ndé-nord se sont saisis de l’occasion, pour réaffirmer leur adhésion aux idéaux de l’unité nationale et de patriotisme, sous les acclamations de Célestine Ketcha Courtès, et de plusieurs élites installées à la tribune. Pendant plus d’une semaine, le thème : « Jeunesse et participation volontaire aux grands défis du Cameroun» a été au centre des activités organisées, par la section Ojrdpc du Ndé-nord, avec la participation de toutes les sous-sections. A travers plusieurs notes, la présidente de section Rdpc a recommandé aux jeunes du parti d’œuvrer chacun à son niveau, pour un vivre ensemble dans la tolérance, la justice et le patriotisme. Pour la semaine de la jeunesse, des tables rondes, des communications radiophoniques, et conférences ont été organisées à cet effet dans plusieurs sous-sections, et l’apothéose était la grande mobilisation pour le défilé.

Culte du patriotisme

Après le défilé présidé à Bangangté par le préfet Ewango Budu, les différents encadreurs du défilé pour le compte de l’Ojrdpc dans l’arrondissement de Bangangté, les présidents des comités de bases, ceux des sous-sections et les membres de la section Ojrdpc ont reçu les félicitations de la présidente de section Rdpc au cours de la cérémonie de clôture des activités de cette 56e édition. La reine mère Ketcha Courtès a permis aux jeunes de comprendre que suivant les très hautes instructions du Chef de l’État, les problèmes et aspirations des jeunes figurent parmi les grandes priorités du gouvernement. Aussi, la présidente de section a profité pour rappeler aux présents que « le Cameroun a besoin de tous ses fils, y compris ceux de sa diaspora, qui désirent s’impliquer et s’engager à la dynamique nationale et républicaine de l’émergence de notre pays », comme l’a souligné le Président de la république dans son discours la veille. La Minhdu a invité les jeunes du Ndé à s’organiser, pour combattre les discours de haine et de violence verbale, qui inondent les réseaux sociaux, et même dans les établissements scolaires.

Pour finir, elle a exhorté ses jeunes camarades du parti à œuvrer à la préservation des précieux acquis que sont la paix, l’unité nationale et la stabilité des institutions, car comme l’a dit le Chef de l’État, « c’est à eux que nous devons ces avancées remarquables qui font notre fierté». En retour, les jeunes, à travers le président Ghislain Yopa, ont promis de « rester sourds aux sirènes de la déstabilisation et des antagonismes de toutes sortes, émanant de contempteurs incorrigibles qui ont la prétention de tout savoir et se délectent de la critique systématique ». Plus que jamais, les jeunes du Ndé, grâce aux activités pilotés par Célestine Ketcha Courtès, ont unanimement placé le patriotisme, le civisme, le respect de la chose publique,  l’intérêt général, le culte de la probité, la préservation des us et coutumes, et le respect des aînés, au centre de leurs inspirations.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.