Actualités

Marche blanche du MRC : Le Professeur Claude Abé parle d’une supercherie politique remplie d’embrouille.

Dans un post sur sa page, l’analyste politique décrit l’était solitaire de ce parti politique qui malgré ces agissements au nombre indéfini n’a le soutien d’aucun autre parti.


L’intégralité de ce post indiqué plus bas vous est proposé par la rédaction de 237infos.com.
« Les maîtres de la supercherie politique: mieux comprendre la gesticulation politique actuelle au Cameroun Ils disent qu’il s’agit d’une crise politique alors que je continue vainement de la rechercher derrière tous leurs agissements. Ils participent aux élections, il y a des résultats, c’est le “hold up électoral”.
Ils organisent des manifestations dans un État liberticide qu’ils ont contribué à mettre en place, on leur applique leur loi, c’est l’arbitraire. Quand ils étaient avec le pouvoir, c’est-à-dire dans le même camp main dans la main, ils n’avaient jamais vu les souffrances du peuple. Ils ne savaient même pas que ce dernier souffrait. Comme la fin du règne qu’ils ont servi de profile à l’horizon, ils voient désormais le peuple.
Ils le voient si bien qu’ils compatissent désormais sur son sort. Ils veulent le sauver et organisent des manifestations pour cela. Dans ces conditions, ils sont étonnés de marcher seuls quand ce n’est avec quelques “convaincus” peu habiles à saisir leur manœuvre pour se positionner dans l’espoir d’un changement de régime et pas de système politique -c’est différent-.
Et pour embrouiller tout le monde, ils parlent de tribalisme d’État et d’emprisonnement au fasciès en raison de l’appartenance à une ethnie comme si les membres de celle-ci s’étaient réunis pour donner mandat à quelqu’un. Facile dans ce cas de comprendre que leurs marches et revendications ne sont que de la poudre aux yeux, une vraie partie de presditigitation. Oubliez mon passé avec le pouvoir en place même si je suis comptable de ses résultats, retenez juste que je veux vous libérer d’un tyran, mon ami d’hier, et emploie la force de manière arbitraire pour m’écraser. Je meurs pour vous, ne laissez votre messie!
Quelle surpercherie politique ! Nous serons toujours là chaque fois que vous prendrez le caillou pour dire au peuple que vous l’avez pris car vous êtes tous pourris ceux au pouvoir comme ceux qui disent être subitement pour la renaissance. Et cette dernière ne se fera pas avec des arnaqueurs de votre espèce. »

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 24 =