Actualités

Le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) jette l’éponge.

En vue de rester en bon échéant avec la pouvoir judiciaire, Jean Pierre Kedi,  quitte son poste après 9 ans de services.

Après un passage comme secrétaire général du Ministère de l’Industrie, des Mines et du Développement Technologique, il est nommé en septembre 2010, à la tête de cette entreprise, celui qui a règne en grand maître des lieux durant  neuf ans en qualité de DG et dont le mandat est arrivé à terme dit ne plus pouvoir continuer car estime faire valoir  quelqu’un d’autre. La  correspondance qu’il adresse à sa hiérarchie au nom du ministre de l’Eau et de l’énergie, fait ressortir certaines dispositions de la loi du 12 juillet 2017, des lois 2017/010 et 2017/011 portant statut des entreprises publiques et des établissements publics.

Actions rare dans un pays où le pouvoir est un luxe. Mais en laissant ce poste le DG  tous ceux qui comme lui ont  largement dépassé leurs mandats, à  quitter les bancs

Un exemple à saluer surtout dans un pays où règne la loi du détenant.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 27 =