Actualités

Cameroun- affaire d’une femme enterrée vivante : Paul Atanga Nji donne des instructions au gouverneur de la région du Nord-ouest.

« Je vous prescris d’engager immédiatement  toutes les mesures visant à retrouver ce groupe de terroristes barbares, de les interpeller et de les mettre à la disposition de la justice »

Une   vidéo qui  fait encore le tour de la toile montre une femme enterrée vivante. Des circonstances ayant entraînées cet acte ignoble remonteraient aux déclarations faite par la jeune dame quelques heures avant son exécution. En effet, la victime aurait fait appel à un cessez-le-feu dans les zones en crise ce qui lui a valut la peine de mort.

« … Je supplie toutes mes sœurs qui sont encore dans les maquis de venir nous rejoindre. Nous avons été manipulés. Nous sommes ici et nous ne savons pas où se trouvent nos enfants. Nous implorons le pardon des populations pour tous les actes commis. Moi-même j’ai réalisé que le Cameroun est un pays de paix »

Gloria de son prénom implorant ainsi un retour de la paix au Cameroun  Alors même que les dirigeants sécessionnistes se sont opposés aux conditions du dialogue prescrit par le président de la République n’ont pas pu digérer ces paroles, la jeune femme a été froidement enterrée vivante.

L’émotion et la consternation  tergiversent encore et encore et les esprits toujours en ébullition dans cette localité  de Batibo  région du Nord-ouest, des réactions fusent entre lecteurs, spectateurs, et hommes politiques.

Entre autre Me Akere Muna  le qualifiant d’ acte  barbare, Le ministre de l’administration territoriale  n’est pas resté silencieux  et  en appelle à une collaboration honnête des populations   en vue de dénoncer et de traquer les auteurs.

 C’est par un message adressé le 17 septembre   au gouverneur de la région du Nord-Ouest que Paul Atanga Nji ordonne à Adolphe Lele L’Afrique. « de faire déployer  un effectif conséquent des éléments des forces de défense et de sécurité dans cette localité que les terroristes veulent transformer en sanctuaire et de retrouver dans les plus brefs délais le lieu où cette dame a été enterrée… de l’exhumer afin de lui réserver des obsèques et une sépulture dignes ».

Il invite par ailleurs les populations de sa circonscription administrative à une collaboration sincère aux autorités administratives et aux forces de défense et de sécurité.

Affaire à suivre !

Christiane Nga

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 8 =